mercredi 28 juin 2017

Personnalités

Voici un petit aperçu des personnalités nées ou ayant vécu sur le territoire de la communauté de communes

- Denis FOYATIER :
Denis Foyatier est né à Bussières le 21 septembre 1793, c’est un sculpteur français de style néo-classique.180px-Spartacus_oeuvre_de_Denis_Foyatier
Issu d’une famille modeste (son père était tisserand puis agriculteur à Bezin, hameau de Bussières).
Il commence par travailler sur des figurines religieuses tout en suivant des cours de dessin à Lyon.
En 1817, il entre à l’école des beaux-arts de Paris. En 1819, il expose ses premièresœuvres et obtient une bourse de pensionnaire pour l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) à Rome.
C’est à la Villa Médicis qu’il réalise le plâtre de son Spartacus qui est très remarqué. Une commande royale en 1828 lui permet d’exécuter en marbre la statue qui assure sa célébrité.
Après  une carrière de sculpteur et peintre, il meurt à Paris le 19 novembre 1863 et repose au cimetière du Petit-Clamart.
Article du Progrès du 06 juillet 2011 : pdf DENIS FOYATIER - le Progrs 06-07-2011.pdf

 - Le Père COTON :
Pierre Coton est né le 7 mars  1564 à Néronde , c’est un prête Jésuite français, prédicateur de renom, écrivain spirituel et confesseur du roi Henri IV et Louis XIII.
Né dans la famille des seigneurs de Chenevoux, Coton étudie le droit à Paris, Bourges et Turin avant d’entrer à  19 ans  dans la Compagnie de Jésus (1583).  Il est envoyé au  Collège Romain de Rome pour y  étudier la théologie.
En mars 1591, Il est ordonné prêtre à Lyon et fait rapidement preuve de ses qualités de prédicateur. De 1598 à 1601, il visite les régions Sud de la France y donne des sermons sur des sujets théologiquement controversés. De 1603 à 1617 Coton est Prédicateur à la cour du roi d’Henri  IV.250px-Pierre_Coton_1564-16261
En 1620, il est recteur de collège de Bordeaux puis supérieur provincial de la province jésuite d’Aquitaine de 1622 à 1625 et enfin provincial de France de 1625 à 1626.
Pierre Coton meurt à Paris le 19 mars 1626. Il est inhumé dans la crypte de la chapelle Saint Michel du collège jésuite de Roanne (aujourd’hui « Lycée Jean Puy) que son frère Jacques, Seigneur de Chenevoux, avait fait construire sur ces deniers personnels en 1617.
Article du Progrès du 04 août 2011 : pdf LE PERE PIERRE COTON confesseur du_Roi Henri IV.pdf

- Jean-André DELORME :
Jean-André DELORME est né la 31 janvier 1829 à Sainte-Agathe-En-Donzy, où son père était charpentier.
Après avoir commencé ses études à Lyon, il vient à Paris et entre à l'Ecole nationale supérieure des Beaux-arts, le 10 octobre 1851 où il est élève de Jean-Marie Bonnassieux et d'Auguste Dumont.
En 1857, il remporte le deuxième prix de Rome pour un bas relief "Ulysse blessé à la chasse par un sanglier". Puis enStatue_Joueur_de_flute 1958, il reçoit le premier accessit pour l'oeuvre "Achille saisissant ses armes". En 1861, il débute au Salon des Beaux-arts où il obtient une médaille de seconde classe et expose régulièrement jusqu'à sa mort, le 27 août 1905 à Sainte-Agathe.
Quelques exemples de ses oeuvres :
- Le joueur de flûte au musée des Beaux-arts de Lyon; Jean tisseur (buste en marbre) à Lyon au Palais des Arts de la Ville.
- Nicolas Boileau-Despréaux, statue à Paris, Hôtel de Ville (angle gauche du pavillon.)
- Lamartine, statue en bronze à Belley (01).
- Benjamin, statue en marbre au musée Déchelette à Roanne.
- Statue Sainte-Agathe en pierre et un Saint Joseph en plâtre dans l'église de Sainte Agathe en Donzy.

- Le Père Marie-Dominique Philippe :
Le Père Marie-Dominique Philippe est né le 8 septembre 1912 à Cysoing (Nord), c’est un religieux français dominicain, il est également professeur de philosophie et de théologie.
Huitième d’une famille de douze enfants, il entre dans l’ordre de Saint Dominique en 1930 à Amiens.
Il fait des études de philosophie et de théologie en Belgique de 1931 à 1938 et est ordonné prêtre en juillet 1936. Licencié en philosophie, il présente son mémoire de lectorat sur La Sagesse selon Aristote puis soutient un doctorat de théologie.180px-Marie-Dominique_Philippe1
Il écrit de nombreux ouvrages de philosophie, de théologie spirituelle et de pédagogie familiale, au total plus de 35 livres.
En 1975 à Fribourg, il fonde la Communauté des Frères Saint -Jean et quelques années plus  tard celle des Sœurs contemplatives, puis celle des Sœurs apostoliques.
 En 1982, il revient en France et se consacre à l’enseignement de la philosophie et de la théologie dans les maisons de formation des Frères de Saint-Jean à Rimont  (Saône et Loire) et à Saint Jodard (Loire) où il décède le 26 août 2006.

- Le Général BERTHELOT :
Le Général Henri Mathais Berthelot est né à Feurs le 7 décembre 1863, c’est un général français ayant servi pendant la 1ère guerre mondiale.
En 1883, après des études à l’Académie militaire de Saint-Cyr, il est affecté en Algérie puis en Indochine.
En 1907, il est affecté à l’Etat Major Général, puis en 1914 il est chef d’Etat Major du Général Joffre.
En 1916, il est placé à la tête du corps français en Roumanie. Il réorganise l’armée roumaine lourdement défaite par l’Allemagne et résiste à grand peine en Moldavie.Gnral_Berthelot
En 1918, il est chargé par Paris de combattre les bolchéviks russes en Bessarabie puis en 1919 les bolchéviks hongrois en Transylvanie.
De 1919 à 1922, il est gouverneur militaire de Metz. De 1920 à 1926 il est membre du Conseil Général de Guerre, à ce titre il participe à la décision de construction de la Ligne Maginot.
De 1923 à 1926 (année où il est mis en retraite), il est gouverneur militaire de Strasbourg.
Il meurt à Paris le 29 janvier 1931 et est enterré à Nervieux

Pour en savoir plus:  Le général Berthelot.pdf
Article du progrès du 27 août 2011 : pdf  Le génral BERTHELOT.pdf


et plus récemment

- Le député Pascal CLEMENT, à Saint Marcel de Félines.
Pascal Clément est un homme politique français, né le 12 mai 1945 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), ancien garde des Sceaux au sein du gouvernement Dominique de Villepin.
Pascal Clément-Fromentel est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, licencié en lettres et  en droit, il a également étudié la philosophie.
De  1971 à 1978 il a  travaillé comme cadre à Rank Xerox,  puis a été avocat à la  cour d'appel de Paris à compter de 1982.
Sa carrière parlementaire a commencé en 1978 comme député de la Loire.  Lors de son dernier mandat, commencé le 16 juin 2002, il préside la Commission des Lois de l'Assemblée nationale et est notamment rapporteur de la loi sur la laïcité.
     -   Juge suppléant à la Haute Cour entre mai 1987 à mai 1988, puis juge titutlaire entre novembre 1992 à mai 1993
     -   Ministre :
             . 30/03/1993 - 11/05/1995 : ministre délégué, chagé des relations avec l'Assemblée Nationale auprès du premier ministre Monsieur Edouard Balladur.
    -  Garde des Sceaux, ministre de la  Justice :
            . 02/06/2005 - 17/05/2007 : Garde des Sceaux, ministre de la Justice    
    -  Maire ou conseiller municipal :
           . 13/03/1977 - 18/03/2001 : Maire de Saint Marcel de Félines (Loire)
           . 18/03/2001 - 16/03/2008 : Conseiller municipal de Saint Marcel de Félines
    -  Conseiller général :
           . 22/03/1982 - 16/03/2008  :Conseiller général du canton de Néronde au Conseil génénral de la Loire
           . 22/03/1982 - 27/03/1994 : Vice-président du Conseil général de la Loire
           . 28/03/1994 - 16/03/2008 : Président du Conseil général de le Loire
     - Député :
         . 03/04/1978 - 01/04/1993 : Député de la 6e circons. de la Loire
         . 02/04/1993 - 01/05/1993 : Député (démission pour cause de nomination ministérielle)
         . 19/06/1995 - 21/04/1997 : Député
         . 01/06/1997 - 16/06/2002 : Député
         . 16/06/2002 - 02/06/2005 : Député - Président de la Commission des lois à l'Assemblée Nationale (démission pour cause de nomination ministérielle)
        . Depuis le 17/06/2007 :  Député et avocat auprès du Cabinet Orrick Rambaud Martel
PASCAL_CLEMENT_11     - Président de la Communauté de Communes de Balbigny :
        . 27/12/1993 - 14/04/2008

 










Imprimer E-mail